Dans le projet d’amenagement combles, l’isolation doit jouer un rôle important. En intégrant cette partie de votre maison à votre espace habitable, vous augmentez la surface de votre maison qui est en contact avec l’extérieur et augmentez ainsi les risques de pertes de chaleur. En effet, les combles sont la partie d’un bâtiment qui a le plus de surfaces en contact avec l’extérieur et l’endroit où le plus de chaleur s’échappe. Il est estimé que près de 30 % de l’énergie consommée est perdue par le haut.

L’isolation des combles aménagés est également importante si les combles sont destinés à être utilisés pour vivre, que ce soit des chambres, un bureau, une salle de jeu ou une annexe avec salle de bain et toilettes. L’isolation thermique permet aussi d’empêcher la chaleur d’entrer en été. Il est enfin possible de procéder à une isolation phonique autant que thermique. Ceci permet d’atténuer les bruits de l’extérieur comme ceux de l’intérieur.

Isolation intérieure ou extérieure

Il faut bien comprendre que les combles ne sont pas conçus pour être des espaces habitables lors de la construction d’une maison et que plusieurs étapes sont nécessaires pour les rendre utilisables. L’isolation des combles aménagés est aussi essentielle que la consolidation du plancher et parfois le rehaussement de la charpente.

L’isolation des combles aménagés peut de faire de deux façons, par l’intérieur comme par l’extérieur. L’isolation par l’extérieur permet de garder toute la place à l’intérieur mais ne peut s’effectuer que lors de la construction ou à l’occasion de la réfection de la toiture. En revanche, il est plus facile et souvent plus économique de procéder à une isolation intérieure. Mais dans ce cas, soyez prêt à perdre environ 25 cm de hauteur de plafond, à moins d’utiliser un matériau autre que la laine de verre, ce qui coûtera plus cher.